Autonomes … en EAU

EAU POTABLE

L’eau potable est une denrée rare.
Pas besoin de grands schémas pour comprendre à quel point elle est essentielle à notre survie.

A moins d’avoir un puits au fond de son jardin, l’eau que nous buvons est payante. Nous l’achetons en bouteille ou nous la payons à des fournisseurs quand elle sort de notre robinet. Avant de venir nous désaltérer, l’eau a subit plusieurs procédés de purification afin de devenir potable et tout cela a un coût.

Dans le monde de demain, du fait des effets du changement climatique et de la pollution, le coût de l’eau potable va lui aussi grimper, avec des procédés de dépollution toujours plus importants. Cette augmentation des coûts de production sera d’autant plus forte qu’avec l’explosion démographique mondiale, la demande en eau potable devrait assez rapidement dépasser l’offre.

Quelles alternatives ?

Nous pourrions tous nous mettre à creuser au fond du jardin (pour peu que nous en ayons un) en espérant voir jaillir une fontaine, mais les pronostics concernant l’évolution du niveau des nappes phréatiques du fait du changement climatique, nous laisse penser que cette solution ne pourra se suffire à elle-même, tout au plus elle pourra constituer un complément intéressant.
Néanmoins, nous pouvons espérer devenir relativement autonomes si nous parvenons à limiter fortement nos besoins en eau, à récupérer, réutiliser et dépolluer notre eau au quotidien.

« Une planète dangereusement aride », cartographie mondiale du stress hydrique par pays à horizon 2040 :

Impression

“Répondre aux besoins croissants de l’humanité en eau douce et protéger les écosystèmes en parallèle… sera l’un des plus difficiles et importants défi de ce siècle”, résumé de la dernière étude scientifique en date (fév. 2016) concernant l’état des nappes phréatiques de la planète :

http://partage-le.com/2016/02/4-milliards-dindividus-a-risque-tandis-que-les-nappes-phreatiques-du-monde-se-vident/

 

EAUTARCIE  : la gestion de l’eau durable dans le monde (un site basé sur le travaux de J. Orszagh

http://www.eautarcie.org/01c.html#n

« Oubliez les douches trop courtes », une vidéo qui illustre en quelques minutes les thèses de D. JENSEN: critique de la culpabilisation des individus et remise en cause des seules alternatives individuelles pour répondre à un désastre planétaire :


Outre les thèses radicales de Jensen et au-delà des alternatives que nous pouvons individuellement mettre en œuvre pour nous adapter au monde de demain, cette vidéo nous invite à réfléchir, , à la manière dont nous pourrions conserver notre puissance d’agir en commun pour stopper le désastre économique, social, écologique et humanitaire en cours.

2 Sites pour apprendre à économiser l’eau au quotidien et avoir des pistes pour apprendre à récupérer, filtrer et dépolluer l’eau :

http://www.jeconomiseleau.org/index.php/fr/particuliers
http://www.une-eau-pure.com

2 exemples de Maisons Autonomes : Récupération, filtrage et dépollution de l’eau domestique.

http://4emesinge.com/la-maison-autonome-independance-energetique-et-alimentaire-ecoconstruction-traitement-des-dechets-et-recuperation-de-leau
http://www.cledesol-fog.ch/?id=sche#

RETOUR


Abonnez-vous à la newsletter !


Suivez Jesuismaplanete.net par flux RSS
rss-35468_640