Être plus autonome …

Dans tous les aspects de notre vie quotidienne, du réveil au coucher (et même en dormant !), nous nous servons d’objets et nous consommons des denrées et services qui participent à notre survie ou contribue tout simplement à notre confort.
Pour se procurer toutes ces choses, multiples et variées, qui nous sont devenues essentielles, nous nous dirigeons la plupart du temps vers notre supermarché ou des fournisseurs spécialisés (électricité, téléphonie, …).

« Faire les courses », ou plus globalement « acheter » est devenu un aspect incontournable de notre mode de vie.
Pourtant, dans le monde de demain, il n’est pas certain que cette habitude perdure… Bonne nouvelle … non ?!

Avant d’arriver dans notre caddie, les produits que nous achetons ont déjà fait un long périple et au tout début de ce long parcours, on retrouve toujours des matières premières et des machines qui ont servi à les transformer. Ces matières premières et l’énergie nécessaire pour les transformer et les transporter existent sur la planète en quantité limitée. Plus notre niveau de consommation augmente et plus nous sommes nombreux sur Terre, plus les stocks ont tendance à diminuer rapidement. D’ici quelques temps, les ressources naturelles de la planète s’amenuisant, devenant plus rares et plus difficiles à extraire, toutes ces choses qui nous sont essentielles vont petit à petit devenir plus chères, jusqu’à être à moment donné inaccessibles pour beaucoup d’entre nous.

Demain, notre survie et notre confort ne dépendront plus de notre pouvoir d’achat mais de notre capacité à être le plus possible autonome du secteur marchand pour les biens essentiels.
Cette autonomie s’acquerra par un double mouvement : la limitation de nos besoins et le développement de nouvelles sources d’approvisionnement non marchandes, que ce soit par l’autoproduction ou grâce à un réseau social de proximité.

 

RETOUR


Abonnez-vous à la newsletter !


Suivez Jesuismaplanete.net par flux RSS
rss-35468_640