Préserver … les Ressources Essentielles

Qu’il s’agisse …

  • des matières premières à partir desquelles nous produisons de l’énergie
  • des matières premières à partir desquelles nous produisons tous nos produits de consommation courante,
  • de l’eau potable,
  • de l’air pur
  • ou encore des semences agricoles à la base de notre alimentation et de celle du bétail,
  • des terres dans lesquelles nous cultivons ces semences,
  • de la biodiversité, socle essentiel de notre santé,
  • mais aussi de l’accès à une information libre et indépendante,
  • de la possibilité d’avoir une vie privée
    …toutes ces choses ont en commun de nous être essentielles.

Pourtant ces ressources essentielles ont aussi en commun d’être soumises
à une même logique de dégradation et de privatisation.

Les stocks de matières premières se dégradent ; la qualité de l’eau potable, de l’air et des sols, mais aussi la diversité des semences se dégradent ; la pluralité de l’information, la qualité des soins pour tous, la place réservée à la vie privée …

Au-delà de la question de la dégradation, qui va nous obliger à réfléchir à la préservation de ces ressources, se pose aussi la question de leur appropriation par une minorité de personnes, aux dépens du reste de la population.

Dans ce contexte, la question du contrôle des ressources est devenue cruciale. Continuer à déléguer ce contrôle à de grands groupes multinationaux qui en ont la volonté et la capacité ou inventer de nouvelles formes de gestion collective sera un des enjeux politiques majeurs de notre siècle.

 

 RETOUR


Abonnez-vous à la newsletter !


Suivez Jesuismaplanete.net par flux RSS
rss-35468_640