Préserver …

planète terre 1

Demain, préserver ne sera plus un choix mais une nécessité.

Les produits de consommation courante essentiels à notre confort vont devenir plus chers et cela nous poussera à devenir plus économes. Mais beaucoup de biens et services dont nous profitons de façon (quasi) gratuite et illimitée vont eux aussi se raréfier. L’air pur que nous respirons, l’eau potable que nous buvons, les terres fertiles que nous cultivons, les insectes pollinisateurs des plantes à partir desquelles nous nous nourrissons et nous soignons, … tous ces biens et services dont nous faisons usage sans même y penser, pourraient demain devenir payants ou tout simplement disparaitre.
Il nous faut donc apprendre à moins consommer,
mais aussi à conserver et préserver !

Le réchauffement climatique aura des effets importants sur la biodiversité et sur la bonne santé des écosystèmes terrestres et marins, et par répercussion sur notre propre santé. Il nous faut préserver et régénérer les ressources qui peuvent l’être et s’assurer de pouvoir conserver un libre accès pour tous à ces ressources.
Certaines multinationales ont déjà anticipé ces futures pénuries et espèrent transformer ces ressources essentielles en produits marchands. Ceux qui pourront payer survivront … les autres peut-être aussi mais en beaucoup moins bonne santé et moins longtemps.
D’autres acteurs voient plus loin encore et mise sur l’incapacité de notre espèce à survivre à ces changements et proposent l’avènement du posthumanisme.

Rien n’est éternel : qu’il s’agisse des ressources naturelles au sens large,
de la biodiversité , du climat, de notre santé …
ou de notre humanité.

 

RETOUR


Abonnez-vous à la newsletter !


Suivez Jesuismaplanete.net par flux RSS
rss-35468_640