Interview Paul Jorion : Ce monde passe en mode cataclysmique.

« Paul Jorion, sur France Inter ce matin, a dressé un réquisitoire implacable sur les inégalités qui ne font que croître et qui conduisent le monde à sa perte. Les riches sont si riches qu’ils ne savent plus quoi faire de leur argent : « quelqu’un qui a déjà 13 yachts ne va pas en acheter un 14ème ». A l’époque de Ford, le rapport était de 40 entre le salaire le plus BAS et celui du PDG : aujourd’hui il est de 400 entre le salaire MOYEN et celui du PDG. On redistribue davantage aux actionnaires que ce qui a été créé. Ce qui compte ce n’est pas de corriger les inégalités après coup, par l’impôt, c’est de répartir les richesses d’emblée. La robotisation et les logiciels réduisent inexorablement l’emploi : il est anormal que ces progrès ne profitent qu’à quelques uns et jettent à la rue un grand nombre de salariés. Le temps de travail doit être réduit. Jorion dénonce une caste d’économistes au service du patronat, défendant une économie idéologique. Lui, qui avait prédit la crise des subprimes (dans « La crise du capitalisme américain »), annonce une nouvelle crise : non seulement effondrement de l’économie et de la finance, mais sur fond de menaces gravissimes sur l’environnement. Il vient de publier : « Le dernier qui s’en va éteint la lumière, essai sur l’extinction de l’humanité ». »

http://www.franceinter.fr/emission-le-79-paul-jorion-ce-monde-passe-en-mode-cataclysmique